09 Août 2020 / Bigflo et Oli : Dommage

10 septembre 2020

2020

Chers amis méli-mélomanes,
 
Qui n’a jamais parlé avec des « j’aurais dû », des « il aurait fallu » et des « si j’avais su »? Avec ces fichus conditionnels passé (1ère forme) qui nous bouffent salement le présent et nous fait regretter nos choix, nous fait idéaliser d’autres trajectoires, jette un discrédit sur notre présent?
 
C’est le sens de la chanson de Bigflo et Oli que je vous propose aujourd’hui. Quelques mots sur les deux frangins de Toulouse, fils d’un chanteur argentin de salsa. Tous deux ont fait le conservatoire, Florian (alias Bigflo) à la batterie et au piano, Olivio à la trompette. A 9 et 12 ans , en 2005, ils publient leur premier video-clip sur Youtube et s’orientent vers le rap. Adolescents , ils assurent les premières parties de Sextion d’Assaut. Ils sont repérés par Orelsan et en 2015, ils sortent leur premier album « La Cour des grands ». Ils connaissent la notoriété en 2018 en décrochant le prix de la chanson de l’année aux Victoires de la Musique, avec « Dommage ». Il faut dire que Stromae leur a donné un coup de main Dans le clip, quelques adeptes des comédies à la française reconnaîtront Panayotis Pascot qu’on a vu dans « Le daim »‘ de Quentin Dupieux ou dans « Mon chien stupide » d’Yvan Attal, Samir Seghir, le héros de « Neuilly sa mère », ou Pascale Arbillot qui joue dans « Gemma Bovery » d’Anne Fontaine.
 
Je vous souhaite moins mélancoliques que les quatre protagonistes de cette chanson!
 
Passez un bon dimanche,
 
Gabrielle
Image de prévisualisation YouTube
 

Bigflo
Louis prend son bus, comme tous les matins
Il croisa cette même fille, avec son doux parfum
Qu’elle vienne lui parler, il espère tous les jours
Ce qu’il ressent au fond d’lui, c’est ce qu’on appelle l’amour
Mais Louis, il est timide et elle, elle est si belle
Il ne veux pas y aller, il est collé au fond d’son siège
Une fois elle lui a souri quand elle est descendu
Et depuis ce jour là, il ne l’a jamais revue

- Bigflo & Oli
(Refrain:)
Ah il aurait dû y aller, il aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »

- Oli
Yasmine a une belle voix, elle sait qu’elle est douée
Dans la tempête de sa vie, la musique est sa bouée
Face à ses mélodies, le monde est à ses pieds
Mais son père lui répétait: « Trouve-toi un vrai métier »
Parfois elle s’imagine sous la lumière des projecteurs
Sur la scène à recevoir les compliments et les jets de fleurs
Mais Yasmine est rouillée, coincée dans la routine
Ça lui arrive de chanter quand elle travaille à l’usine

- Bigflo & Oli
(Refrain:)
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »

- Bigflo
Diego est affalé au fond du canapé
Il engueule son p’tit frère quand il passe devant la télé
Ses amis sont sortis, il ne les a pas suivis
Comme souvent seul, la Lune viendra lui tenir compagnie
Diego est triste il ne veut rien faire de sa nuit
Il déprime de ne pas trouver la femme de sa vie
Mais mon pauvre Diego, tu t’es tellement trompé
C’était à cette soirée que t’allais la rencontrer

 

- Bigflo & Oli
(Refrain:)
Ah il aurait dû y aller, il aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »

- Oli
Pauline elle est discrète, elle oublie qu’elle est belle
Elle a sur tout le corps des tâches de la couleur du ciel
Son mari rentre bientôt, elle veut même pas y penser
Quand il lui prend le bras, c’est pas pour la faire danser
Elle repense à la mairie, cette décision qu’elle a prise
A cette après midi où elle avait fait sa valise
Elle avait un avenir, un fils à élever
Après la dernière danse, elle s’est pas relevée

- Bigflo & Oli
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage »
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage »

Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû l’faire, crois-moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t'être la dernière fois »

Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords c’est ça le secret

À propos de gabygaby39

Un peu de poésie dans un monde de brutes, quelques vers pour voir le monde autrement et surtout par le trou de notre nombril, des jeux sur les sons et les sens pour créer l'impossible, bref pour rompre notre accoutumance qui rend la réalité invisible...

Voir tous les articles de gabygaby39

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

BBS JAZZ |
Thecdqp |
Lafabrikenmusik |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Production du cabanon
| Lamineur
| Frazz