27 Janvier 2019 / Michel Legrand : La Flûte à 6 Schtroumpfs – Conseil de la Fée des Lilas – Les Moulins de mon coeur

22 février 2019

2019

Chers amis méli-mélomanes ,
 
J’avais prévu  aujourd’hui de rendre hommage à Sacha Distel (qui aurait eu 85 ans après-demain) , mais l’actualité récente m’oblige à modifier le contenu de ce programme. Je vous prie de m’en excuser. Vous retrouverez le chantre des scoubidous la semaine prochaine. Paix à son âme.
 
Je me devais de célébrer le grand Legrand. Parce qu’à regarder sa discographie en tant que compositeur de musiques de films, en tant qu’arrangeur, en tant qu’interprète, il faut bien l’admettre:  c’est un monument de la musique qui s’en est allé. Certes, à cause de lui, les marchands de K-Ways ont fait faillite à Cherbourg et on ne peut plus se promener dans les rues de Rochefort sans rechercher deux soeurs jumelles nées sous les signe des gémeaux. Mais le bonhomme n’avait  pas fait que  les choses à Demy. La reconnaissance internationale lui est venue très tôt, à partir de  1954, avec ses collaborations avec Miles Davis ou John Coltrane. C’est qu’à l’instar de Sacha Distel à la guitare , il a commencé dans le jazz, au piano. Mais alors que l’un allait dériver dans la variétoche pas toujours finaude, l’autre allait se spécialiser dans la musique de films: quelques thèmes sont devenus des standards comme « Un été 42″. On n’oubliera pas non plus des chefs d’oeuvre de la télévision  comme le générique de « Oum le dauphin », ou de « Il était une fois…l’Homme ».
 
Bref, pour bercer votre dimanche de pluie où les essuie-glaces s’avèrent indispensables, je n’avais que l’embarras du choix. Donc, voici – pour taquiner mon amoureux qui va me maudire de lui mettre cette chanson dans la tête -  le générique de « La Flûte à six Schtroumpfs ». Du grand Legrand. Et puis, le « Conseil de la fée des Lilas » par Natalie Dessay – clin d’oeil à ma pétulante héritière qui adore « Peau d’Âne ». Et enfin, Michel Legrand himself qui interprète, en 1976, « Les Moulins de mon coeur » du film « L’Affaire Thomas Crown ».  Il n’en fallait pas moins pour rappeler le génie protéiforme de ce compositeur prolifique.
 

Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do……..

 
Gabrielle.
 Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 Image de prévisualisation YouTube
———————————————————————————
Cest le schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
Qui fait schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
Un ptit schtroumpf, deux ptits schtroumpfs, trois ptits schtroumpfs
Schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
La la la la schtroumpf
La la schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
La la la la la la la la schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
La la la la schtroumpf
La la la la schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
Avec le schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
Qui fait schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
Un ptit schtroumpf, deux ptits schtroumpfs, trois ptits schtroumpfs
Et cest le schtroumpf, schtroumpf, schtroumpf
 
———————————————————————————–
La situation mérite attention.
Mon enfant,
On n’épouse jamais ses parents.
Vous aimez votre père,
Je comprends.
Quelles que soient vos raisons,
Quels que soient pour lui vos sentiments,
Mon enfant,
On n’épouse pas plus sa maman.
On dit que traditionnellement,
Des questions de culture et de législature décidèrent en leur temps
Qu’on ne mariait pas les filles avec leur papa.
Un prince, une bergère
Peuvent bien s’accorder quelques fois
Mais une fille et son père c’est ma foi
Un échec assuré
Une progéniture altérée.
Mon enfant,
Il vous faut oublier à présent
Ces fantasmes démoralisants
Et vous rencontrerez un charmant va-nus-pieds
Ou un prince mendiant.
Mais de grâce,
Oubliez cette hymen insensé.
Mon enfant,
La vie vous offrira ses présents
Mais il vous faudra auparavant
Vous conformer aux plans que j’ai conçus pour vous savamment
Mon enfant,
Ne craignez pas les égarements
Je vais vous éclairer brillamment
Je vais vous protéger
J’ai pour vous un chemin par mes soins tout tracé!
Mais de grâce
Ecoutez, j’ai tout manigancé…
————————————————————————————
Comme une pierre que l´on jette
Dans l´eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l´eau
Comme un manège de lune
Avec ses chevaux d´étoiles
Comme un anneau de Saturne
Un ballon de carnaval
Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D´un tournesol dans sa fleur
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur
 
Comme un écheveau de laine
Entre les mains d´un enfant
Ou les mots d´une rengaine
Pris dans les harpes du vent
Comme un tourbillon de neige
Comme un vol de goélands
Sur des forêts de Norvège
Sur des moutons d´océan
Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D´un tournesol dans sa fleur
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur
 
Ce jour-là près de la source
Dieu sait ce que tu m´as dit
Mais l´été finit sa course
L´oiseau tomba de son nid
Et voila que sur le sable
Nos pas s´effacent déjà
Et je suis seul à la table
Qui résonne sous mes doigts
Comme un tambourin qui pleure
Sous les gouttes de la pluie
Comme les chansons qui meurent
Aussitôt qu´on les oublie
Et les feuilles de l´automne
Rencontre des ciels moins bleus
Et ton absence leur donne
La couleur de tes cheveux
 
Une pierre que l´on jette
Dans l´eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l´eau
Au vent des quatre saisons
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

À propos de gabygaby39

Un peu de poésie dans un monde de brutes, quelques vers pour voir le monde autrement et surtout par le trou de notre nombril, des jeux sur les sons et les sens pour créer l'impossible, bref pour rompre notre accoutumance qui rend la réalité invisible...

Voir tous les articles de gabygaby39

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

BBS JAZZ |
Thecdqp |
Lafabrikenmusik |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Production du cabanon
| Lamineur
| Frazz